Diy doux pour l'environnement,  Kaizen,  Végétarien sans gluten sans lactose

Mon éco-mijoteur (la marmite norvégienne)

L’éco-mijoteur c’est ça :

éco-mijoteur fait main en tissu de récupération
éco-mijoteur fait main

I. Fonctions et bénéfices de l’éco-mijoteur

Cela ressemble à une sorte de gros coussin ou un pouf en tissu. Et celui qui est sur la photo, c’est moi qui l’ai fait… trop fière !!

Le principe est simple, au lieu de laisser votre soupe ou votre plat mijoter 30, 40 ou 50 minutes sur le gaz ou votre plaque électrique, vous ne le laissez qu’une quinzaine de minutes grand max sur le « feu » pour ensuite le placer dans l’éco-mijoteur.

Bénéfices :

  • Vous économisez jusqu’à 70% d’énergie payante.
  • Vous profitez d’une cuisson douce qui conserve toute la saveur et les bienfaits nutritionnels de votre plat.
  • Votre repas sera chaud mais pas brûlé.

II. Infos sur l’éco-mijoteur

Cette méthode de cuisson douce et économique est pratiquée depuis très longtemps et l’éco-mijoteur est très prisé en Afrique, parce qu’il est simple à réaliser et facile à transporter.

L’éco-mijoteur est souvent confondu avec la marmite norvégienne parce que tous les deux ont la même fonction. Ce qui change c’est « l’emballage » : l’éco-mijoteur est en tissu avec du rembourrage alors que la marmite norvégienne peut être un panier avec une couverture, un tiroir avec de l’isolant à l’intérieur, une glacière dans laquelle on glissera le faitout…

L’éco-mijoteur ou la marmite norvégienne sont vraiment des produits écologiques.

III. quelques exemples de temps de cuisson :

Pour une soupe, 8 minutes d’ébullition et 30 minutes de cuisson passive en éco-mijoteur

Pour un plat de type dhal ou chili sin carne, 15 minutes d’ébulltion et 2 heures, voire plus, en éco-mijoteur.

Il faut penser à préparer son plat à l’avance mais avec un peu d’organisation, on adopte vite ce procédé.

IV. fabrication d’un éco-mijoteur

Désormais, vous pouvez acheter votre éco-mijoteur tout fait sur internet entre 75€ et 89€… autant dire qu’on est loin du principe de décroissance, d’écologie, d’économie et de bricolage.

Alors, comment fabriquer son propre éco-mijoteur pour quasiment 0€.

les dimensions de découpes de l'éco-mijoteur
les dimensions de découpes de l’éco-mijoteur

Et bien, il faut :

  • une housse de couette dont on ne se sert plus
  • du rembourrage de récup’
  • de la cordelette
  • une machine à coudre

Vous découpez deux grands ronds pour le corps de l’éco-mijoteur et deux petits ronds pour le couvercle. Je vous conseille de retourner votre couette au préalable. Comme cela vous n’aurez plus qu’à découper dans les deux tissus de la couette, épingler et hop c’est près à coudre.

Cousez les bords du petit rond en gardant quelques cm d’ouverture afin de pouvoir glisser le rembourrage. Personnellement, j’ai utilisé les bouts de mousse de vieux coussins. Mais vous pouvez prendre les restes de couette.

socle de mon éco-mijoteur
socle de mon éco-mijoteur

Pour le corps, cousez d’abord le cercle au milieu avec un espace pour le garnir. Ce sera le socle de votre éco-mijoteur. Ensuite, tracez 8 traits en forme de parts de gâteau pour formez le corps. Remplir les 8 alvéoles de molleton ou mousse. Puis coudre le tour et coudre un ourlet qui permettra de passer la cordelette avec une épingle de nourrice.

Le tour est joué, il n’y a plus qu’à 😉

une cocotte dans ma marmite ou emploi de l'éco-mijoteur
une cocotte dans ma marmite 😉

Créatrice de bijoux fimo et objets fantaisie. J'aime prendre le temps, mettre de la couleur partout. Mon style est bohème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *